VINCENT François Nicolas

(1767-1794). Clerc de procureur à la veille de la Révolution, il devint l'un des principaux orateurs du club des Cordeliers et prit des positions avancées dès 1789. En 1792, il était nommé chef de bureau au ministère de la Guerre; il en fut, en 1793, le secrétaire général et en fit un bastion de l'hébertisme. Il dressa ce mouvement, bien plus qu'Hébert, contre le Comité de Salut public et appela à l'insurrection. Il s'appuyait sur le général Ronsin. Traduit en même temps qu'Hébert devant le Tribunal révolutionnaire, il fut guillotiné avec lui


® Histoire et dictionnaire de la Révolution française 1789-1799 édition Bouquins

23/04/2002