VIDALOT Antoine

 

Né au château de Sirat, près de Valence d'Agen, le 9 août 1734, mort à Villeneuve d'Agen (selon certains auteur) ou à Valence d'Agen (selon d'autres) le 12 février 1808. Homme de loi à Agen, il siégea à l'Assemblée législative, puis à la Convention comme député du Lot-et-Garonne. Dans le procès de Louis XVI, il vota la mort du roi. Il appartint ensuite au Conseil des Anciens, puis occupa diverses fonctions administratives. Après Brumaire, il disparut de la scène politique. Malgré sa discrétion, il devait être profondément haï: il fut, en effet, l'objet d'une attaque des contre-révolutionnaires qui incendièrent son château le 23 avril 1800 (sa fille périt dans les flammes)

© Les convotionels régicides