Le Général Turreau Louis Marie

(1756-1816)

 

Il reçoit le commandement de l'armée de l'Ouest à la fin de 1793. N'ayant plus à combattre l'Armée Catholique et Royale, anéantie à Savenay, il organise des "colonnes infernales" qui pratiquent dans le bocage la vieille technique militaire du "dégât". Les colonnes de Turreau brûlent les maisons et les granges, massacrent les bêtes et les gens en essayant de quadriller le pays de façon systématique. Le seul résultat est de créer des martyrs de la cause vendéenne et de relancer la résistance des campagnes. Désavoué par la Convention, Turreau est suspendu au printemps 1794 puis brièvement emprisonné après Thermidor. Il poursuit ensuite sa carrière militaire avant de servir dans la diplomatie de l'Empire.