SOUHAIT Joseph Julien

 

Né à Raon-l'Etape (Vosges) le 9 janvier 1759, décédé à Nancy le 12 décembre 1742. Avocat et maire de Saint-Dié, député des Vosges à la Convention, où il siégea à la Montagne, il vota pour la mort du roi. Après Thermidor, il siégea au Conseil des Cinq-Cents, puis occupa diverses fonctions administratives. D'abord opposé à Bonaparte, il se rallia ensuite à l'Empire et fut nommé receveur général des finances en Hollande. Destitué par Napoléon, banni par Louis XVIII, il vécut à Nyon, en Suisse, jusqu'à la chute de la monarchie traditionnelle. Fortuné, il légua une partie de ses biens à ses "anciens collègues de la très haute, très illustre et invincible Convention nationale, qui n'ont pas un revenu de six cents francs."

© Les convotionels régicides