SIMON Antoine

(1736-1794). Cordonnier, venu de Troyes à Paris, il appartint au conseil général de la Commune et reçut avec sa femme la garde de Louis XVII au temple. Il fut probablement moins inhumain qu'on ne l'a dit. Ardent robespierriste, il fut arrêté avec ses deux collègues Laurent et Warmé à l'assemblée général de la section qu'il essayait d'entrainer, le 9 thermidor. Transféré dans l'après-midi du 10 thermidor à la Consiergerie, il fut exécuté le même jour.

® Histoire et dictionnaire de la Révolution française 1789-1799 édition Bouquins

06/08/2002