SECOND Jean Louis

 

Né à Rodez le 23 septembre 1743, décédé à Paris le 6 décembre 1819, Fils de médecin, il était lieutenant des Eaux et Forêts dans le Rouergue et le Quercy lorsqu'il fut envoyé à la Convention comme député de l'Aveyron. Il y vota la mort du roi.Passionné d'aérostation, il défendit un projet de ballon dirigeable pendant l'ultime séance de la Convention. Il se retira des affaires publiques sous le Directoire.

© Les convotionels régicides