RIGAUD André général mulâtre

 

 19 Juin 1793: Après avoir soumis le Nord et l'Ouest, Sonthonax et Polverel, essayant d'appliquer le décret du 4 Avril 1792, envoient une armée sur la Grande-Anse. Cette armée, appelée la Légion d'Egalité, est commandée par André Rigaud et composée d'esclaves armés qui seront libérés après un an de service militaire. La Légion d'Egalité est vaincue par les planteurs blancs sur l'Habitation Desrivaux, près de Pestel.

 18 Juin 1799: Les troupes de Rigaud laissent Miragoâne et attaquent Fort Garit, à Petit-Gôave. Là, ils battent une garnison de Toussaint, commandée par Laplume.

4 Février 1800: Rigaud essaye de faire venir du renfort et des provisions des Cayes, en utilisant deux navires, mais le USS Experiment, du blocus naval américain, coule un des navires et capture l'autre.

7 Juillet 1800: La guerre entre Rigaud et Toussaint recommence, au Vieux Bourg d'Aquin. Rigaud est encore battu, et l'armée mulâtre fait retraite. Toussaint essaie de négocier, mais Rigaud refuse.

1er Août 1800: Rigaud, ayant perdu la guerre, ordonne que la ville des Cayes soit brûlée. Personne n'obéit. Toussaint rentre triomphalement dans la ville.

7 Avril 1810: Rigaud, qui, comme Toussaint, avait été emprisonné au Fort de Joux depuis 1802, retourne en Haïti et est reçu en héros aux Cayes.

3 Novembre 1810: Rigaud crée l'Etat du Sud, dont il se nomme président.

18 Septembre 1811: Rigaud, malade, meurt sur sa plantation, l'habitation Laborde, à l'age de cinquante ans. Jérome Maximilien Borgella lui succède à la Tête de l'Etat du Sud.