RIBÉREAU Jean Pierre

 

Né à Neuvicq (Charente-Inférieure) le 12 septembre 1759, décédé à Liège le 2 septembre 1830. Avocat à Barbezieux, il fut élu député de la Charente à la Convention, où il vota la mort du roi. Il fut emprisonné à La Force pour manifesté sa désapprobation des journées du 31 mai et 2 juin. Il fut élu au Conseil des Cins-Cents et il occupa le poste d'administrateur de la Loterie sous l'Empire. Banni en 1816 , il resta en France jusqu'au jour où la gendarmerie le reconduisit à la frontière.

© Les convotionels régicides