PROST Claude Charles

 

Né et décédé à Dôle (Jura) le 10 octobre 1742 - 10 novembre 1804. Avocat au Parlement de Besançon, il fut élu député de la Côte-d'Or à l'Assemblée législative, puis député du Jura à la Convention, où il siégea à la Montagne (seul Montagnard de ce département). Au procès du roi, il vota la mort du roi. "Tracassier et brouillon" dans ses missions, il fut accusé d'avoir libéré trop hâtivement des suspects; rigoureux à l'égard des royalistes et des républicains à la fois. Elu au Corps législatif dans les Alpes-Maritimes, il siégea au Conseil des Cinq-Cents jusqu'en 1797, puis fut juge au tribunal de Prun, dans la Sarre.

© Les convotionels régicides