POULAIN de la FORESTIE Marthe - Geneviève et Jeanne

 

Trois soeurs, nobles originaires du Lion-d'Angers. Elles habitaient à Angers, près du séminaire, et hébergeaient clandestinement dans leur maison de campagne du quartier Frémur, un professeur du grand séminaire, M. Elias de Bréquigny, sulpicien, considéré par les révolutionnaires comme " un fanatique dangereux ". Marthe, 51 ans, et Geneviève, 55 ans, avaient fui Angers en octobre 1793. Jeanne, 71 ans, était restée. Les deux premières furent arrêtées, en repassant la Loire, à Saint-Laurent-du Mottay fin décembre 1793. Interrogées le 11 avril 1794, dans la prison du grand séminaire, par les juges de la Commission militaire, elles furent condamnées à être fusifiées pour leur seul attachement à un prêtre réfractaire. Elles firent partie de la neuvième et dernière fusillade. Leur aînée interrogée avec elles ne fut pas condamnée.

 

le 28/10/2003

 

© Les Martyrs d’Angers : 1793-1794, d’André MERLAUD