PONTÉCOULANT Louis Gustave Le Doulcet de

Né à Caen, le 7 novembre 1764, mort à Paris le 3 avril 1853. Licencié en 1791 avec la grade de lieutenant-colonel, Pontécoulant est élu à la Convention par le Calvados. Il est d'abord en mission à l'armée du Nord puis au comité de la guerre, ne vote pas la mort au procès du roi, mais vote en revanche la mise en accusation de Marat. Après la chute des Girondins, il est accusé d'être de connivence avec ce parti, est décrété d'accusation, le 3 octobre 1793, et passe en Suisse. Revenu à la Convention en mars 1795, il entre au Comité de salut public, y défend Lindet et Prieur de la Marne. Le Calvados le rééélit au Conseil de Cinq-Cents, où il se situe à droite, sans appartenir toutefois au club de Clichy, ce qui n'empêche pas qu'il soit proscrit après le coup d'Etat du 18 brumaire Il revient à Paris à la prise de pouvoir par Bonaparte, devient préfet de la Dyle, sénateur, comte de l'Empire.


® Histoire et dictionnaire de la Révolution française 1789-1799 édition Bouquins

19/04/2002