OCTOBRE 1789 journée des 5 et 6

Journées révolutionnaires provoquées par le mécontentement du peuple parisien consécutif à la crise économique (chômage, renchérissement su coût de la vie, etc..) et à la crainte d’un mouvement contre-révolutionnaire, Conseiller par les monarchistes, Louis XVI, qui n’avait sanctionné ni l’abolition de la féodalité (nuit du 4 août 1789), ni la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen le 26 août, envisagea le transfert de l’Assemblée constituante en province et surtout décida la rappel des troupes à Versailles. Le 5 octobre, un foule importante de femmes, de chômeurs, se dirigea vers Versailles, où une délégation fut reçue par le roi. Louis XVI promit de reconnaître l’abolition de la féodalité et la Déclaration des droits et d’assurer le ravitaillement de Paris. La Fayette*, arrivé à Versailles dans la soirée, ne put empêcher la foule de pénétré dans le château après avoir massacré les gardes du corps, le 6 octobre au matin. Après avoir rétabli quelque peu l’ordre parmi les émeutiers révolutionnaires, il parut au balcon du château avec le roi, la reine et le dauphin, ayant engagé Louis XVI à ce geste de réconciliation symbolique. Le soir même, la famille royale gagnait Paris et s’installait aux Tuileries, suivie par l’Assemblée constituante le 19 octobre 1789