NIOCHE Pierre Claude

 

Né à Azay-le-Ferron (Indre) le 25 janvier 1751, décédé à Paris le 13 mai 1828. Avocat, puis juge du tribunal de Loches, il fut élu député d'Indre-et-Loire à la Convention. Après avoir soutenu que cette assemblée étant "jury d'accusation" ne pouvait être, en même temps, "jury de jugement", il s'inclina et vota la mort du roi. Il s'était prononcé, auparavant, comme député aux Etats généraux, pour l'abolition de la peine de mort et contre le duel. Plus tard, il siégea au Conseil des Anciens, fut nommé commissaire du Directoire en Indre-et-Loire, puis régisseur de l'Ecole vétérinaire d'Alfort. Banni de France en 1816, il fut autorisé à rentrer en 1819.

© Les convotionels régicides