MONMAYOU Hugues Guillaume Bernard Joseph

 

Né à Lauzert (Tarn-et-Garonne) le 3 juillet 1756, décédé à Lausanne (Suisse) le 2 mars 1821. Issu d'un vielle famille du Quercy, il fut avocat au Parlement de Toulouse, puis député du Lot à la Convention. Il vota la mort de Louis XVI. Après la chute de Robespierre, il entra au Comité de sûreté générale et demanda l'exclusion des nobles et des prêtres de toutes fonctions publiques, ainsi que la mise à mort des émigrés qui seraient pris sur le territoire de la République. Il siégea aux Cinq-Cents, puis aux Anciens, comme représentant de la Vienne. Après le 18 brumaire, il refusa toutes fonction de Bonaparte. Banni en 1816, il se réfugia à Constance, puis à Lausanne. Ses amis ayant obtenu sa grâce, il refusa de rentrer en France " Une loi m'a frapper, dit-t-il, c'est une loi doit me rappeler". Il resta donc en Suisse, où il Mourut.

© Les convotionels régicides