MERLIN Philippe Antoine (comte)

Dit Merlin de Douai. Homme politique français, né à Arleux en 1754, décédé à Paris en 1838. Avocat au parlement des Flandres, député du Tiers état aux état généraux en 1789, il fut réélu à la Convention en 1792, où, avec les Montagnards, il vota la mort du roi, et fut le rapporteur de la loi des suspects en septembre 1793. Après la chute de Robespierre, il fut au Comité de salut public l'un des instigateurs de la réaction thermidorienne et mena une politique annexionniste. Membre du Conseil des Anciens, ministre de la justice en 1795, il fut nommé directeur en remplacement de Barthélemy après le coup d'état du 18 fructidor an V (4 septembre 1797) contre les royalistes. Il fut contraint de démissionner après la journée du 22 floréal. Procureur général de la cour de cassation de 1806 à 1814, comte d'Empire, il fut destitué après la 1er Restauration; proscrit comme régicide en 1815, il revint en France qu'en 1830.

accueil