MAUDUYT François Pierre Ange

 

Né à la Grande-Paroisse (Seine-et-Marne) le 23 mars 1760, décédé à Paris le 4 juillet 1835. Neveu du célèbre médecin Mauduyt de la Varenne, il appartenait à une famille aisée; il vivait de ses revenus lorsqu'il fut élu à la  Convention. Il vota la mort du Louis XVI. Comme député à la Convention, il ne fit guère parler de lui; son élection aux Cinq-Cents fut annulée. Napoléon le nomma sous-préfet de Parthenay, aux Cent-Jours; il fut révoqué à la Restauration et il dut s'exiler comme régicide en 1816. Réfugié à Constance, il y donnait des leçons de français. Rentré en France après la Révolution de 1830, il n'obtint pas le poste de sous-préfet qu'il sollicitait, mais il reçut une sorte de retraite mensuelle du ministère de l'Intérieur.

© Les convotionels régicides