Mainvielle Jacques Pierre Agricol ou Minvielle

Né à Avignon le 6 septembre 1764. Il était négociant dans sa ville natale, et lorsque la Révolution éclata il eu un rôle important dans les événements à l’origine du rattachement d’Avignon à la France il aurait même un temps été incarcéré par les contre révolutionnaires.. Il semble avoir été complice de Jourdan Coupe Tête.

Elu député suppléant des Bouches du Rhône à la Convention il fut appelé à siéger en avril 1793 en remplacement de Rebecqui démissionnaire. Pour une raison peu claire, alors qu’il venait d’arriver à Paris il se querella avec le frère du député Duprat et fut pour cela mis en arrestation sur ordre du Comité de Sûreté Général. Le 28 avril il adressa une lettre à la Convention pour se plaindre de cette situation en soutenant que son état de député le rendait inviolable. Fermement soutenu par les girondins et après une discussion qui dura fort longtemps il fut décidé qu’il serait gardé à vue et viendrait siéger à la Convention accompagné de son garde. Suite à un rapport du 16 juin 1793 il fut rendu libre de toute surveillance.

Mais le 30 juillet il fut décrété d’arrestation comme complice des Girondins. Renvoyé devant le Tribunal Révolutionnaire, il lui sera reproché ses relations avec les fédéralistes marseillais. Il ne pourra s’en défendre et sera condamné à mort puis exécuté le 10 brumaire de l’an II (31 octobre 1793).

accueil