MAILLY Antoine Anne Alexandre Marie Gabriel Joseph François

 

Né à Vesoul le 25 novembre 1742, décédé à Franche-ville (Haut-Saône) le 12 juin 1819. Il appartenait à la maison de Mailly, en Picardie, issue d'Anselme de Mailly, tuteur du comte de Flandre (1050), marquis de Nesle, marquis de Mailly-Montcavrel, duc personnel de Mailly (1777). Après la mort de son père, qui était second président de la Cour des Comptes de la Bourgogne, il hérita le titre de marquis de Châteaurenaud. Il fit son droit à Besançon et s'enthousiasma pour Voltaire, au point de devenir le secrétaire du "patriarche de Ferney", mais sous le nom d'Esprit de Châtearenaud. Il fu, par la suite, avocat général près la chanbre des comptes de Dôle le 27 février 1765; son discours de rentrée lui valut une semonce du chevalier de Maupeou. Pas moins ses idées qu'il n'exposa plus guère en public, réservant, sans doute, ses " sorties" à ses frères. De la loge Les Neuf Soeurs en 1784 ou à ceux de la Loge La Réunion des Etrangers en 1786. Au début de la Révolution, il était suppléant de Lezay-Marnésia, le député de Lons-le-Saunier, aux Etats Généraux; il remplaça bientôt ce dernier et fut élu à la Convention comme député de la Saône-et-Loire. Il vota la mort de Louis XVI. Il siégea plus tard au Conseil des Anciens, il y occupa même un poste de secrétaire, et fut maire de Vesoul de 1800 à 1813. Bien que régicide, il ne fut pas inquiété au retour des Bourbons. le maréchal de camp Louis de Mailly-Nesle (1744-1810), député aux Etat généraux, et son fils le comte Adrien de Mailly-Nesle (1792-1878), pair de France, qui refusa de prêter serment à Louis Philippe, étaient de la même famille, mais d'une autre branche.

© Les convotionels régicides