François Louis MAGALLON de LA MORLIERE

10 novembre 1803 - 31 décembre 1805

François Louis Magallon Comte de La Morlière nous vient de l'Ile de France où il assura l'intérim à la mort du Gouverneur Général Malartic.

Le général Magallon aurait dû soutenir l'action, à l'Ile de France et à Bourbon des deux agents du Directoire, Baco et Burnel, chargés de faire exécuter le décret de l'Abolition de l'Esclavage. Il n'en fit rien et approuvera même l'expulsion des deux, agents du Directoire par les habitants de l'Ile.

Le 27 mars 1803 il est nommé Gouverneur de la Réunion. Son administration va être particulièrement marquée par l'esprit de restauration; la Réunion redevient une vassale de l'île de France. Avec le développement de la guerre contre les Anglais, la Réunion "ne fut plus considéré que comme une sorte de ferme destinée à produire exclusivement pour les besoins de sa voisine".

Sur le plan juridique, la promulgation des codes napoléoniens va être marqué par le maintien de l'esclavage.

Sur le plan sanitaire enfin, l'introduction en 1803 du vaccin anti-variolique allait permettre aux Mascareignes de se prémunir contre le véritable fléau qu'était la variole.