LINDET Robert Thomas

 

Né à Bernay le 13 novembre 1743, décédé dans le même lieu le 13 août 1823. Frère de Jean Batiste Robert*. Il fit ses études au collège de Saint-Croix de Bernay, puis entra au séminaire Saint-Sulpice à Paris et fut ordonné prêtre. D'abord vicaire à Paris, il fut nommé curé de Saint-Croix à Bernay, grâce aux relations de sa famille. Les cahiers de doléances du clergé de Bernay furent en partie rédigés par lui; il en tira avantage quisqu'il fut désigné par le clergé du bailliage d'Evreux comme député aux Etats généraux. Il rallia le camp de la Révolution, adhéra à la Constitution civile du clergé, devint évêque constitutionnel d'Evreux et se fit élire à la Convention. Il prit femme le 18 novembre 1792 et, dans la procès de Louis XVI, il vota la mort du roi. Le 7 novembre 1793, il renonça à la prêtrise avec plusieurs exxlésiastiques d'Evreux. Il siégea au Conseil des Anciens jusqu'en 1798. Enfin, l'ex-évêque se fit avocat; il exerça au barreau de Bernay jusqu'à la mort de sa fille en 1813. Il ne fut pas exilé en 1816 comme régicide, mais la police le tint à l'il en raison de ses fréquentations. L'ancien prélat fut enterré civilement.

© Les convotionels régicides

 12/08/2002