LEOPOLD II

Né à Vienne le 5 mai 1747, décédé à Vienne le 1er mars 1792. Grand-duc de Toscane de 1765-1790 et empreur d'Allemagne de 1790 à 1792. Second fils de François Ier et de Marie Thérèse, il succéda à son frère Joseph II à la tête de l'Empire. Il avait d'abord été Grand-duc de Toscane (sous le nom de Léopold 1er) et s'y était comporté en despote éclauré, trés libéral. Les difficultés dans lesquelles il trouva l'Autriche expliquent qu'il ait dû renoncer à une grande partie des réformes de son frère. Il réussit ainsi à soumettre les Pays-Bas en 1790, puis Liège en 1791, à apaiser la Hongrie et à terminer la guerre contre les Turcs. En face de la Révolution française, il conserva une attitude très prudente, bien qu'il fût le frère de Marie-Antoinette, malgré la déclaration de Pillnitz en 1791, et la guerre ne fut déclarée que par son successeur, son fils François II