LEJEUNE Sylvain Phalier

 

Né à Issoudun le 19 août 1758, décédé à Saint-Josseten-Noode (Belgique) le 27 février 1827. Fils d'un marchand, il fut avocat et élu député de l'Indre à la Convention, où il vota la mort de Louis XVI. Il demabda l'arrestation des parents d'émigrés et des nobles, considérés comme suspects. En mission dans l'Aisne, il fit mettre les nobles et les prêtres en état d'arrestation, et fit arracher les grilles des églises et des châteaux pour doter les Révolutionnaire de piques. Ses exactions furent si nombreuses qu'on lui reprocha de placer sur la table une petite guillotine avec laquelle, affirmait-on, il guillotinait des poulets et des fruits! Pour sa défense, on a affirmé que cette petite guillotine appartenait en fait, à un ouvrier menuisier nommé Multeau, Mais sans l'amnistie votée dans la dernière séance de la Convention, Lejeune aurait été en fâcheuse posture. Accusé. Accusé d'avoir tenu "des propos diffamatoires contre la personne du Premier Consul", il eut maille à partir obligé de quitter la France: le régicide qu'il était se réfugia en Belgique où il collabora au journal Le Libéral.

© Les convotionels régicides