LE CARLIER D'ARDON Marc Jean François Philibert

 

Né à Laon le 20 novembre 1752, mort à Paris le 22 août 1799. Fils d'un conseiller du roi, il appartenait à une famille comptant parmi ses membres plusieurs secrétaires du roi et même un trésorier de France. Il fut procureur du roi à Laon en 1776, et acquit en 1781 la charge de secrétaire du roi. Il fut, également, maire de sa ville natale. Elu député du Tiers aux Etats-Généraux pour les bailliages du Vermandois, il devint député de l'Aisne à la Convention. Il vota, dans le procès de Louis XVI il vota la mort du roi. Réélu au Corps législatif, il démissionna aussitôt (1er novembre 1795) et occupa diverses fonctions administratives. Il fut notamment commissaire du Directoire pour l'armée de la République en Suisse. Déclarant rendre responsables de la guerre ceux qui, disait-il, l'avaient provoquée, il fit arrêter et transférer à Strasbourg les magistrats de Berne comme otages et exigea de toutes les villes helvétiques le paiement d'une véritable rançon, appelée "contribution" Elu au Conseil des Anciens, il accepta le poste de ministre de la police le 16 mai 1798. Réélu au Conseil des Anciens, il quitta son poste pour siéger le 20 mai 1799 et mourut quelques mois plus tard.

© Les convotionels régicides