La bataille de quiberon

Peinture à l'huile sur toile. 391 cm x 708 cm.

Achat après commande de l'Etat français en 1804. Exposé au Salon de 1804 (no. 228). Attribué au musée des Augustins, à Toulouse, en 1812.

Une esquisse pour ce tableau est conservée au musée Dobrée à Nantes.

Au cours de cette bataille, survenue en juillet 1795, Hoche, à la tête des armées républicaines, repoussa une tentative de débarquement des royalistes émigrés dirigés par Charles Virot* de Sombreuil, Hervilly et Joseph de Puisaye*, soutenus par la flotte anglaise. A l'issue de la bataille, plus de sept cents émigrés furent faits prisonniers, puis fusillés. La longue description de ce tableau dans le livret du Salon apparait comme une véritable propagande anti anglaise, préparatoire au blocus continental : << Tout le monde connaît le motif de cette expédition anglicane, la perversité qui la dirigea et l'affreuse trahison qui y mit un cachet d'opprobre éternel pour le cabinet britannique [...] Dans cette expédition, l'unique objet de l'Angleterre fut de faire égorger des Français par des Français... >>

 

(C) Copyright Direction des Musées de France