JOURDAN Jean Baptiste comte


Maréchal de France (né à Limoges le 29 avril 1762, décédé à Paris le 23 novembre 1833. Il fit la guerre d'indépendance américaine à 16 ans. Partisan de la Révolution, lieutenant-colonel des volontaire en octobre 1791, général en 1793, il se distingua à Hondschoote en septembre 1793, et, à la tête des armées du Nord, fut vainqueur à Wattignies le 16 octobre 1793 avec L. Carnot; destitué en janvier 1794 pour avoir refusé de faire la campagne d'hiver, il fut rappelé en mars 1794 et remporta la bataille de Fleurus le 26 janvier 1794 qui ouvrit la Belgique aux français. Vaincu à plusieurs reprises en 1795 et 1796, il fut remplacé par Hoche. Membre du conseil des Cinq-Cent en 1797, il est l'auteur de la loi jourdan sur la conscription en 1798. Hostile au 18 Brumaire, il fu laissé par Nopoléon sans commandement important, employé dans la Répubique cisalpine. Fait maréchal en 1804, il fut gouverneur de Naples et conseiller militaire auprès de Joseph Bonaparte en 1806. Wellington le battit à Victtoria le 21 juin 1813. Il se rallia aux Bourbons et Louis XVIII le fit comte en 1816 et pair de France en 1819. Il fut gouverneur des Invalides à partir de 1830. Il a laissé des mémoire militaires de la guerre d'Espagne.

© Robert des noms propres