JAY DE SAINTE-FOY Jean

 

Né à Sainte-Foy-la-Grandes le 30 décembre 1743, décédé à Nougarède, commune de Fleix (Dordogne) le 9 septembre 1807. Né au sein d'une famille protestante, il étudia la théologie à Lausanne et fut pasteur en Hollande. Membre de la Législative, puis de la Convention, comme représentant de la Gironde, il siégea sur les bancs montagnards et vota la mort de Louis XVI. Secrétaire de la Convention, il fut également secrétaire du Club des Jacobins et même son président en 1794. Après Thermidor, il reprit son ministère évangélique et fut pasteur à Montcaret et à Fleix.

© Les convotionels régicides