ISORÉ Jacques

Né à Châteaurouge, commune de Cauvigny (60) le 16 janvier 1758 - décédé à Liancourt (60) le 11 juin 1839
Cultivateur à La Rue-Saint-Pierre (60), puis à Louveaucourt, commune de Bailleval (60)
Président du district de Clermont (60), député commissaire de la Convention aux subsistances et Représentant du Peuple en mission dans l'Oise (août-septembre 1793), commissaire chargé de l'approvisionnement de l'Armée du Nord, puis de la capitale.
Rapporteur du Comité d'agriculture à la Convention, commissaire du pouvoir exécutif, sous le Directoire, près l'administration centrale du département de l'Oise. Révoqué de cette dernière fonction après le 19 brumaire (année 1799), il se rallia tant bien que mal à Napoléon Ier et fut maire de Bailleval.
Exilé comme régicide en 1816, il se réfugia à La Haye (Den Haag) aux Pays-Bas pendant 3 ans avant de revenir en France en 1818.