INGRAND François Pierre

 

Né à Usseau (Vienne) le 9 novembre 1756, décédé à Paris le 21 juillet 1831. Fils d'un échevin de Poitiers, d'ascendance protestante. Avocat, élu à la Législative, puis à la Convention, il vota la mort du roi. Membre du Comité de sûreté général, il vota en faveur de Marat. Il fut charger par la Convention de procéder à l'épuration des autorités de la Vienne et ordonna la fusion dans le creuset national des ciboires, calices, châsses pris dans les églises à Poitiers et sa région, mais ne put obtenir que les prêtres de Lusignan, châtellerault et surtout Montmorillon, acceptent d'abjurer.Ecrivant à la Société populaire de Lusignan, le révolutionnaire Pierry déclarait : " Je vous ai obtenu le patriote Ingrand. Avec lui, vous pouvez tout déporter, tout guillotiner..." Mais il ne fut par inquiété après Themidor. Réélu au Corps législatif dans le Puy-de-Dôme, il siégea au Conseil des Cinq-Cents, puis fut nommé sous-inspecteur des forêts à Beauvais et à Château-Thierry. Exilé comme régicide, il vécut à Bruxelles et ne rentra en France qu'après la Révolution de 1830.

© Les convotionels régicides