HÉRAULT de SECHELLES Marie Jean

 

Conventionnel, né à Paris le 15 novembre 1759 guillotiné à paris le 5 avril 1794, membres du comité de salut public, guillotiné avec les dantoniste


© Petit Larousse 1969

 

 

 

Elu par les Parisiens à la législative puis par le département de la Seine et Oise à la convention national . Envoyé en mission pour organiser la Savoie, a son retour à Paris, il est élu au Comité de salut public, le 10 juillet 1793, il remplace Danton aux affaires étrangères.

Arrêté avec Danton et Camille Desmoulins il meurt guillotiné le 5 avril 1794

 

Dans son luxueux berceau, il a tout trouvé: noblesse de vieille date, richesse, famille puissante et, en outre, une extrême beauté. Grand, athlétique, des yeux bleus dans une figure douce de blond, les manières exquises et l'élégance naturelle d'une éducation raffinée. Ses débuts, à dix-huit ans, comme avocat du roi au châtelet ont eu autant de retentissement qu'une grande première de théâtre. Les femmes ne savaient que préférer, de son aspect ou de son éloquence. Ce "divin" magistrat a, d'ailleurs, soigné ses effets en prenant des cours chez la reine n'a pas non plus été indifférentes à tant de charmes lorsqu'il lui a été présenté par sa cousine, la duchesse de Polignac. Elle lui a offert une ceinture brodée de ses mains et surtout lui a permis d'obtenir la charge d'avocat général à six cent mille livres de rentes. Il peut ainsi mener grand train, ce qui est fort appréciable quand on est l'idole des dames.

© Chronique de la Révolution

photo de la recopie de l'évéché © D.Lemoine

accueil