GUIMBERTEAU Jean

 

Né et décédé à Angoulême le 2 septembre 1744 - 8 mai 1812. Avocat, juge au tribunal du district, il fut élu député à la Convention par la Charente, où il siégea sur le bancs de la Montagne, et vota la mort du roi. Envoyé en mission en Charente avec son collègue Bernard (de Sainte), il fit descendre les cloches (n'en laissant qu'une dans chaque paroise) et les faisant convertir en canons. Les deux conventionnels s'en prirent également aux parents d'émigrés; ils les firent emprisonner en même temps que les suspects. A peine rentré à Paris, il repartit pour le Loir-et-Cher et Indre-et-Loire, avec mission d'y mettre bon ordre: il destitua aussitôt les municipalités de Blois et de Tours, ainsi que le procureur Sénar et divers membres du Comité révolutionnaire. Rappelé à la suite de plaintes, il siégea au Conseil des Cinq-Cents jusqu'au 18 brumaire et fut nommé juge du tribunal civil d'Angoulême sous le Consulat.

© Les convotionels régicides