GUEZNO de BOTSEY Mathieu Claude

 

Né et décédé à Audierne (Finistère), le 17 février 1763 - 6 juillet 1839. Négociant dans sa ville natale, il participa à la rédaction des cahiers de doléances de la sénéchaussée de Quimper, fut nommé commandant de la Garde nationale d'Audierne, procureur de la commune et administrateur du Finistère et finalement il fut élu député de la Convention. Il vota contre l'appel au peuple, pour la mort de Louis XVI et contre le sursis mais s'absenta lors du vote sur la mise en accusation de Marat. Envoyé en mission de pacification en Vendée, il fut l'un des instigateur du traité de paix signé avec les chefs vendéens le 15 février 1795 et se fit remarquer par sa clémence vis--à-vis des suspects et du culte catholique qu'il rétablit. Il siégea aux Cinq-Cents, puis fut receveur des douanes dans sa ville natale aux appointements de 800 F par ans. Exilé en 1816, il se réfugia à Bruxelles. Il ne rentra en France qu'après la Révolution de 1830. Les documents exceptionnels qu'il avait réunis sur la troublante affaire de Quiberon ont été largement utilisés par A. de Châtellier dans sa monumentale histoire de la Révolution dans les départements de l'ancienne bretagne.

© Les convotionels régicides