GUADET Marguerite Elie

Saint-Emillon 20/07/1758 - Bordeaux 17/06/1794

Homme politique français, député girondin l'Assemblée législative (1791) puis à la Convention (1792)

 

Député à l'Assemblée législative, puis à la Convention, ce chef girondin fut un des plus brillants orateur de son groupe. Après avoir contribué à la chute de la monarchie, il lutta contre la dictature de la Montagne. Vaincu, il resta longtemps caché avant d'être pris et guillotiné.

© L'histoire de la France édition Larousse

Homme politique français né à Saint Emillion en Gironde le 20 juillet 1758, décédé guillotiné à Bordeaux même département le 15 juin 1794. Avocat inscrit au Club des Jacobins peu après le début de la Révolution, il fut un des orateur les plus brillants du groupe girondin, siégea à l'Assemblée législative, puis à la Convention où il vota la mort du roi Louis XVI avec sursis et se montra un des plus violents adversaires des Montagnards. Après l'élimination des Girondins le 31 mai et 2 juin 1793, il prit la tête de l'insurrection fédéraliste en Normandie, mais échoua, réussit à se cacher quelque temps, puis, découvert, fut condamné à mort et guillotiné.

© LE ROBERT des noms propres

accueil