GRUGET Jeanne


Jeanne Gruget (63 ans), mercière, veuve d'étienne Doly, est née et domiciliée à Beaupréau. Elle eut cinq enfants, dont l'un devint prêtre bénédictin et mourut en 1824, desservant de La Chaussaire, après avoir été vicaire de son oncle au Fief-Sauvin. Trois frères de Jeanne Gruget étaient prêtres : Laurent, curé du Fief-Sauvin; Michel, curé de Saint-Florent-le-Vieil; Simon, curé de la Trinité (dont les mémoires angevines au temps de la Révolution sont ici une source historique importante). Une fille de Jeanne Gruget était mariée à Louis Cady, ferblantier à Saint-Laurent-de-la-Plaine, qui se distingua comme " capitaine de paroisse " dans l'insurrection vendéenne. Jeanne Gruget fut arrêtée au début de janvier 1794 et interrogée le 22 à Angers par la Commission militaire. Un fils prêtre a suivi constamment les prêtres réfractaires, son gendre est avec les brigands. " F " à fusiller. Elle fait partie de la chaîne des condamnés du 1er février1794.

le 03/12/2003

 

© Les Martyrs d’Angers : 1793-1794, d’André MERLAUD

accueil