GROSSELIN Auguste

 

Il fut l'époux de Jeanne Marguerite Bourguin, née à Sedan le 29/1/1732 et décédée le 16/2/1812.
 
Auguste Grosselin ou Groslin était membre du Conseil de la Municipalité de Sedan, fidèle à Louis XVI et pour prix de dévouement porta sa tête sur l'échafaud. Il demanda dans ce moment suprême et obtint de mourir le dernier des 27 conseillers municipaux de Sedan, c'était pour pouvoir remplir en quelque sorte auprès de ses infortunés compagnons l'office de ministre de la religion dont ils étaient privés et leur donner les encouragements si nécessaires dans pareille circonstance.
 
Avant de partir pour Paris, les victimes avaient été enfermées dans l'Abbaye du Mont-Dieu près de Vousiers, transformée en Maison d'arrêt . 
 
A Paris, il mourut donc le dernier des 27 conseillers municipaux de Sedan : il chanta un cantique sur l'échafaud, après avoir exhorté les camarades qui s'étaient confessés à lui (dcd. 15 prairal an 2).
 
 

 

© Geoffroy G. Sury

le 13 09 2007

 

accueil