GRENOT Antoine

 

Né et décédé à Gendrey (Jura) le 7 août 1748 - 25 mai 1808. Avocat, député aux Etats Généraux, il fut élu à la Convention par la Jura en 1792 et siégea sur les bancs de la Plaine. Dans le procès de Louis XVI il vota pour la mort du roi. Il impisa aux prêtres de Rennes une soumission totale par déclaration pubique aux lois de la République (2 juillet 1795): les ministres du culte encore insermentés durent se présenter individuellement dans les 24 heures devant un corps administratifs... Elu au Corps législatif, il siégea aux Cinq-Cents jusqu'au 18 brumaire et fut délégué des conseils provisoires dans la 2e division militaire (Ardennes, Meuse, Maine) pour " instruire le peuple sur les causes et les résultat" du coup d'état de Bonaparte. Il y destitua nombre de républicains jugés trop avancés. Il siégea au Sénat (1799-1803) puis se retira à Gendray 1804.

© Les convotionels régicides