GOURSAULT Jean Baptiste (dit Merly)


Il s'agit en fait de Jean-Baptiste Goursaud de Merlis, guillotiné pour avoir adressé à son vendeur émigré (!) le règlement d'une propriété qu'il lui avait achetée, ce qui servit de pretexte au tribunal révolutionnaire pour le condamner.

Pour la petite histoire, ce jugement fut cassé par les services juridiques du ministère de l'intérieur, mais les zélés juges de St Junien n'en tinrent pas compte et l'envoyèrent à l'échafaud...

le 15/11/2003

 

© R. Goursaud de Merlis

accueil