GIBERGUES Pierre

 

Né le 30 novembre 1740, décédé à Paris le 4 février 1817. Il appartenait à la famille des Martin de Gibergues. Curé constitutionnel de Saint-Floret, il appartint à l'Assemblée Législative e à Convention, comme député du Puy-de-Dôme. Il vota la mort de Louis XVI. Ayant "jeté le froc aux orties", il se maria en 1795. Il fit partie du conseil des Anciens, puis fut nommé, tour à tour, économe de l'hospice de l'Est en 1798 et commissaire de police de la rue Sainte-Croix-de-la-Bretonnerie en 1800. Sous la Restauration, il aurait été, sans doute exilé comme régicide, mais le policier chargé de son cas le décrivit comme infirme et tombé en enfance.

© Les convotionels régicides