FROIDURE Nicolas André Marie

(1765-1794). Administrateur au département de police de la municipalité parisienne, Froidure fut une première fois traduit devant le Tribunal révolutionnaire et acquitté. Réintégré dans ses fonctions, dénomcé une seconde fois, accusé d'avoir participé à une imaginaire "conspiration de l'étranger", il fut condamné à mort et conduit à la guillotine, le 29 pairial an II (17 juin 1794), vétu de la chemise rouge

® Histoire et dictionnaire de la Révolution française 1789-1799 édition Bouquins

10/04/2002

accueil