FRECINE Augustin Lucie

 

Né et décédé à Montrichard (Loir-et-Cher) le 13 décembre 1751 - 19 juin 1804. Fils de notaire, familier du droit, il devint baili de la ville de Montrichard, dès 1780. Président du tribunal du district, puis administrateur du département. Il fut envoyé par le Loir-et-Cher siéger à la Législative, puis à la Convention, où il vota la mort du roi. Il fut chargé par la Convention de surveiller la fabrication des assignats dans le Loiret et en fit émettre jusqu'à concurrence de la somme de deux milliards, dont certains "s'égarèrent"! Il exerça ensuite une répression sans faiblesse sur les ouvriers du salpêtre à Paris que l'augmentation continuelle du prix du pain avait soulevés. Trés touché par Thermidor, il poursuivit David d'une haine farouche. Sous le Directoire, il fut affecté, oh ironie! à l'incinération des assignats. Devenu inspecteur des forêts à Montrichard après Brumaire, il ne supporta pas la proclamation de l'Empire et se tira une balle dans la tête

© Les convotionels régicides