FRANCOIS II

Né à Florence le 12 février 1768, décédé à Vienne le 2 mars 1835. Dernier Empereur du Saint Empire romain germanique de 1792 à 1806, premier empereur héréditaire d'Autriche de 1804 à 1835. Fils de Léopold II, il était le neveu de Marie-Antoinette. La France entra en guerre contre lui en 1792; après de nombreuses défaites, il dut céder des territoires d'Italie (Lonbardie) et de l'Empire (Pays-Bas, rive gauche du Rhin) (traités de Campoformio, Lunéville). Ayant dû reconnaitre la Confédération du Rhin en 1808, il prit le nom de François Ier et abdiqua la couronne du Saint Empire le 6 août 1806. Depuis 1804, il porait le titre d'empereur héréditaire d'Autriche, qu'il conserva. En 1810, il donna sa fille Marie Louise en mariage à Napoléon, pour sceller la paix, après ses défaites de 1809. En 1813, conseillé par Metternich, il se joignit à la coalition des alliés contre Napoléon. Par le congrès de Vienne, il recouvra ses territoires, mais n'obtint pas la restauration du Saint Empire (déc. 1814). Il devint président de la Confédération germanique en 1815. Sa politique autoritaire, hostile à tout libéralisme, fut soutenue par Metternich.