FOURNIER Claude (dit l'Américain)

Révolutionnaire français né à Auzun en Haute-Loire le 21 décembre 1745, décédé à Paris le 27 juillet 1825 ou 1825. Distillateur de tafia à Saint-Dominique en 1772, il fit fortune puis se ruina et revint à Paris où il participa activement à plusieurs journées révolutionnaires, en particulier à celle du 20 juin 1792, aisi qu'aux massacres de septembre 1792. Emprisonné sous la Terreur, il fut déporté aux Seychelles sous le Consulat, après l'attentat de la rue Saint-Nicaise, réussit à s'évader et gagna la Guadeloupe et revint en France en 1808. accueil