FOUCHER Jacques

 

Né à Coullons (Loiret) le 6 décembre 1755, décédé à Aibigny (Cher) le 23 novembre 1819. Il succéda en 1775 à son père, notaire à Aubigny, puis devint administrateur du département du Cher. Il fut élu à la législature, puis à la Convention par ce même département et prit place sur les bancs de la Montagne. Lors du procès de Louis XVI il vota sa mort. Membre du Comité des domaines, il fit mettre sous séquestre le duché-pairie d'Aubigny qui appartenait au général Lennox et s'en fit attribuer les scellés. Membre du Comité des assignats, il fut par la suite élevé à la fonction d'inspecteur de l'octroi municipal, puis sous le Directoire à celle d'inspecteur général de l'octroi à Paris. L'empire en fit en 1803, un juge de paix qui vécut paisiblement à Aubigny don't il était devenu "plus que le seigneur" jusqu'en 1816. Frappé par la loi d'exil, il dut se retirer à Lausanne. Mais, ayant fait remarquer que lors du procès du roi, il n'avait pas voté contre le sursis, dont il était bien sûr, partisan, Louis XVIII l'autorisa à regagner son Aubigny où il put profiter jusqu'à sa mort, en 1819, de ses biens mal acquis!

© Les convotionels régicides

 

accueil