CLUB DES FEUILLANTS

Club né, après l'affaire du Champs-de-Mars le 17 juillet 1791, de la scission du Club des Jacobins que quittèrent les modérés, hostiles à la déchéance de Louis XVI et partisans du maintien d'une monarchie constitutionnelle. Parmi eux La Fayette, Barnave, Duport, les frère Lameth, Beugnot, Sieyès, Girardin, Pastoret, etc., animèrent le Club qui se réunissaient au Couvent des feuillants, rue Saint-Honoré. Plus de deux cents députés de l'Assemblé législative, s'y inscrivirent. Ses positions étaient exprimées dans le logographe et l'Indicateur. Après la journée révolutionnaire du 10 août 1792, les partisans d'une république bourgeoise, libérale. Remplacèrent les monarchiste constitutionnelles.

accueil