FABRE Claude Dominique Cosme

 

Né à Montpellier le 10 août 1762, mort à Collioure le 20 décembre 1793. Avocat, conseillier à la Cour des comptes, puis président de l'administration du disctrict de Montpellier, il fut élu député à la Convention par le département de l'Hérault. Il vota pour la mort du roi. Envoyé en mission dans les Pyrénées-Orientales, il s'opposa au général Dagobert et parvint à imposser ses idées en matière stratégique pour l'invasion de la Cerdagne, qui se solda par un désastre. Il en fut lui-même la victime, car il trouva la mort sur le champ de bataille après avoir fait montre d'une bravoure exemplaire. Premier représentant du peuple tué à l'ennemi, ses cendres furent déposées au Panthéon et le Conseil des Anciens attribua une pension à sa veuve.

© Les convotionels régicides