DUPLANTIER Jacques Paul Fronton

 

Né à Cailleau (Girond) le 10 janvier 1764, décédé à Agen le 17 avril 1814. Fils et petit-fils de garde-côtes, avocat, il devint négociant à Bordeaux, puis administrateur du département de la Gironde. Elu à la Législative, puis à la Convention, il vota pour la mort du roi. Franc-maçon, il fit partie de la Loge Amis Intimes. Attaché à ses collègues de la Gironde, il donna sa démission le 7 juin 1793. Elu aux Cinq-Cents il se prononça pour la liberté de la presse. Exclu du Corps législatif au 18 Brumaire, il reprit sa robe d'avocat et se fixa à Agen où il devint bâtonnier de l'ordre. Il avait fondé en 1790 une Société des sciences naturelles qui fut transformée en 1798 en Société des sciences et belles-lettres. Naturaliste érudit, il écrivit des mémoires scientifiques sur la Classification des plantes et les plantation des dunes.

© Les convotionels régicides