DELEYRE Alexandre

 

Né à Portets (Gironde) le 10 janvier 1726, décédé à Paris le 13 mars 1797. Ancien éléve des Jésuites, il "monta" à Paris où il collabora au journal des Savants, au Journal étranger et à l'Encyclopédie où il publia un article sur le fanatisme. C'est ainsi qu'il connut, croit-on, Montesquieu, Diderot, d'Alembert et Rousseau. Il fut quelque temps le précepteur du duc de Parme. Au début de la Révolution, il était administrateur du district de Cadilles et fut élu député de la Gironde à la Convention, et siégea sur les bancs de la Montagne. Lors du procès de Louis XVI, il vota la mort du roi.

 

© Les convotionels régicides