DELAUNAY Aîné Joseph

 

Né à Angers le 24 décembre 1752, décédé à Paris le 5 avril 1794. Avocat, député du Maine-et-Loire à la Législative, puis à la Convention, il siégea à la Montagne tout en conservant des amitiés parmi les Girondins. Après avoir voté la mort du roi. Membre du Conseil des finances, il fut mêlé à l'une des plus grandes tentatives d'escroquerie financière de la Révolution, celle de la Compagnie des Indes. Il avait mis au point avec ses complices, Chabot et Basire, un plan d'agiotage qui consistait à faire supprimer par décret ladite compagnie, à racheter ses actions à la baisse, puis à les revendre à la hausse en provoquant par décret une hausse subite. Sur dénonciation de Fabre d'Eglantine, lui-même compromis, accusateur et accusés furent décrétés d'accusation, jugés et condamnés à mort le 5 avril 1794. Ils furent exécutés le jour-même

© Les convotionels régicides

 

photo de la recopie de l'évéché © D.Lemoine

accueil