DE SACY Claude Louis Michel

 

Né à Fécamp (Seine-Inférieure) le 27 mars 1746, décédé à Paris le 15 octobre 1794. Fils d'un receveur général des fermes, commandant le 8° Bataillon de la 1er Légion de la Garde nationale du district de Muret, il fut élu député de la Haute-Garonne à la Convention, Lors du procès de Louis XVI il vota la mort. Ulcéré par les malversations don't il fut le témoin à l'armée du Nord, Il écrivit d'Arras le 11 juillet 1793; "Les dilapidations se portent jusque sur la guillotine et l'exécuteur a aussi ses spéculations financière, 1400 livres pour faire faire quelques lieues à la guillotine! Et cette machine ne coûte que 1 100 livres! Ne vaudrait-il pas mieux en faire faire plusieurs!". Pour réaliser des économies, il proposait de faire fusiller les émigrés qui tombaient entre ses mains par un soldat de la République..

 

© Les convotionels régicides