COURRIER DE L'EUROPE

Gazette politique française fondée en Angletaire en 1776 par l'éditeur anglais Swinton et le réfugié français Serre de Latour. Destinée au public anglais et français elle était rédigée par Brissot de Warville, le comte de Montbasier et Théveneau de Morande. Elle eut, dès sa parution, des difficultés avec les Etats français et Anglais et, à Boulogne-sur-Mer, puis à Paris. Elle popularisa le jounal d'informations politiques, relatant les nouvelles venant des Etats européens et de l'Amérique du Nord. Prisé des lecteurs pour sa liberté d'expression, le Courrier de l'Europe eut jusqu'à 50 000 abonnés dont 4 000 à la cour de Versailles. Il fut supprimé par les Montagnards le 13 mai 1793, mais le titre fut repris par une feuille royaliste, le Messager du Soir, durant l'an V. Absorbé par le Journal de Paris, il disparut définitivement en 1811.