COUPÉ Jacques, Michel (Jean-Marie)


Né à Péronne (Somme) en 1737, mort à Paris le 11 mai 1809. Curé de Sermaize, dans l'Oise, élu à la Législative, puis à la Convention par le département de l'Oise, il vota la mort du roi. Alors qu'il était président du Club des Jacobins, ce ci-devant prêtre fit une chasse impitoyable aux "muscadin" qui se soustrayaient à l'obligation militaire, mais il fut contraint d'abandonner cette charge, car il était hostile au mariage des religieux. Envoyé en mission dans les Ardennes, il se fit remarquer par son efficacité. Le Nord et la Seine-Inférieure le réélirent au Conseil des Cinq-Cents où il resta jusqu'en 1798. S'intéressait à l'activité des manufactures textiles. Ayant quitté la vie politique, Coupé collabora à des revues scientifiques.

© Les convotionels régicides